Sebastien Badia System and network administrator.
Published

Sun 19 June 2016

←Home

IPv6, NetworkManager et vie privée

noplacelike

Sur la plus part des réseaux IPv6, les adresses sont crées/distribuées via SLAAC (Stateless address autoconfiguration)

En pratique ça fonctionne comme cela:

  • L'host envoie une router solicitation request (salut, ça à l'air cool ici, il y a des routeurs dans le coin?)
  • Le routeur réponds avec un préfixe (salut, c'est moi le routeur, ton adresse devra commencer par ce préfixe)
  • L'host utilise alors le préfixe et l'adresse MAC de son interface pour générer une adresse IPv6

Le format des adresses générées par l'host est aussi appelé EUI-64. Pour plus de détails à propos de ce procédé, la page de l'IEEE explique tout, le wiki d'ArchLinux est pas mal aussi!

D'un point de vue, sécurité et vie privée

Bon SLAAC, ça marche bien et c'est pratique, mais ça permet de quand même leaker pas mal d'informations à propos du périphérique qu'on utilise… (avec l'adresse MAC, et une recherche OUI-Search, on connais facilement le périphérique), on peut aussi effectuer du tracking assez précis…

Il est aussi possible d'en extraire des informations de localisation assez précises.

Adresses temporaires

Mais comme disait l'autre, en informatique, rien n'est impossible! Il existe donc un système d'adresses temporaires. Pour Apple et Windows, je ne sais pas trop, mais pour la mojorité des Linux ce n'est pas activé par défaut.

On peut l'activer coté système, via sysctl:

# Do not use a temporary address
net.ipv6.conf.all.use_tempaddr = 0
# Set a temporary address, but do not make it the default
net.ipv6.conf.all.use_tempaddr = 1
# Set a temporary address and make it the default
net.ipv6.conf.all.use_tempaddr = 2

Via NetworkManager, c'est presque la même chose, et on peut activer les adresses temporaires via nmcli via l'attribut ipv6.ip6-privacy. Pour les interfaces filaires, on spécifie directement l'interface, et pour les connexions wifi, c'est par contre par point d'accès (via le nom du point d'accès).

nmcli con modify eth0 ipv6.ip6-privacy 2
nmcli connection modify courgette ipv6.ip6-privacy 2

courgette étant le nom d'un point d'accès wifi.

L'activation est alors automatique, l'adresse MAC de l'interface n'est alors plus utilisé pour « construire » l'adresse IPv6 globale de l'interface.

ip a s eth0

Pour briller en société

Les adresses temporaires sont construites en se basant sur l'adresse MAC et une chaine de caractères aléatoire, l'adresse assignée change alors à chaque fois. Ce n'est donc pas à envisager si vous avez besoin d'accéder à votre système par IPv6 (ip renseignée dans un DNS, serveur, ou device non-mobile).

Go Top